Lean Inception s’agit d’un atelier collaboratif divisé en plusieurs étapes et activités qui guideront l’équipe dans la construction du bon produit. C’est la combinaison efficace du Design Thinking et du Lean StartUp pour déterminer le MVP.

En général, un groupe de personnes commencera à travailler sur un produit numérique. Il peut y avoir plusieurs raisons pour travailler sur un produit numérique :

Quelqu’un a investi dans votre startup et vous allez mettre votre idée en exécution
Votre entreprise modernise quelque chose et va refaire un produit existant
Un groupe précédent n’a pas réussi à créer le produit, maintenant c’est un deuxième essai, avec plus de pression et moins d’argent
La recherche indique une bonne direction commerciale, maintenant le groupe recherche une adéquation produit-marché

  • Quelqu’un a investi dans sa propre startup et voudrait mettre une idée en exécution
  • Votre entreprise modernise quelque chose et va refaire un produit existant
  • Un groupe précédent n’a pas réussi à créer le produit, maintenant c’est un deuxième essai, avec plus de pression et moins d’argent
  • La recherche indique une bonne direction commerciale, maintenant le groupe recherche une adéquation produit-marché

Avant de commencer, le groupe participe à un atelier collaboratif avec une séquence d’activités pour aligner et définir les objectifs, les stratégies et la portée du produit. Un atelier qui utilise les techniques du Design Thinking avec une approche du Lean* Startup : l’atelier Lean Inception.

* l’une des deux raisons du mot Lean dans le nom Lean Inception.

Le nom Inception vient du RUP (Rational Unified Process), un processus de génie logiciel créé par Rational** dans les années 1990 pour le développement orienté objet, basé sur l’UML (Unified Modeling Language).

** Rational a été acheté par IBM en 2003. Et à cette époque, RUP était considéré comme l’une des méthodes agiles, avec sa proposition de cycles de livraison plus courts (malgré que les itérations de trois mois soient considérés longues aujourd’hui) et incrémentales.

L’inception est la première des quatre phases du RUP : inception, élaboration, construction et transition. Dans la phase d’inception, l’analyse des objectifs, de l’architecture et de la planification du projet a été réalisée. Cela s’est produit via des entretiens avec les parties prenantes, convertis en spécifications décrites sous la forme de cas d’utilisation.

Les cas d’utilisation sont devenus obsolètes et les personnes agiles ont adopté le format de l’user story, qui, comme son nom l’indique, était destiné aux utilisateurs. Cela s’est produit entre les années 2006 à 2010.

Le nom inception a continué à être utilisé, mais son orientation et son style ont changé : des activités sur les utilisateurs et leurs parcours ont été ajoutées (influence du design thinking et du user-centric design) ; de nombreuses users stories ont été écrites, estimées, architecturées et intégrées dans un plan : le plan de lancement du produit.

J’ai participé à de nombreuses inceptions. J’adorait cette phase, ce démarrage de projet, cette étape, ces différentes réunions (souvent sur quatre semaines) pour finalement aboutir à un plan de lancement du produit.

Mais en 2011, mon fils est né.

C’est pourquoi vous vous demandez ; mais qu’est-ce que cela a à voir avec Lean Inception ?

Tout. Il est né et je n’ai jamais réussi à m’éloigner de lui plus d’une semaine. Mais j’étais l’animateur d’inceptions le plus expérimenté dans mon bureau. J’ai été appelé pour animer les inceptions dans d’autres pays. Et ceux-ci ont duré quelques semaines, généralement deux à quatre semaines, avec des réunions au bureau du client qui engageait Thoughtworks pour créer le produit numérique.

J’avais besoin de réduire la durée des inceptions, de les rendre plus simples (Lean), de rentrer chez moi après une semaine de travail dans le bureau du client, loin de chez moi.

Et cette même année, Eric Ries publie le livre désormais best-seller The Lean StartUp. Dans ce livre, j’ai trouvé l’excuse parfaite pour rentrer chez moi en seulement une semaine : le MVP, le produit minimum viable, rouage fondamental de la boucle Construire-Mesurer-Apprendre.

 

 

O produto mínimo viável, em Inglês , é a versão mais simples de um produto que pode ser disponibilizada para o negócio. O MVP determina quais são as funcionalidades mais essenciais para que se tenha o mínimo de produto funcional que possa agregar valor para o negócio (produto mínimo) e que possa ser efetivamente utilizado e validado pelo usuário final (produto viável).

Le produit minimum viable, en anglais Minimum Viable Product (MVP), est la version la plus simple d’un produit pouvant être mis à disposition des utilisateurs. Le MVP détermine quelles fonctionnalités sont les plus essentielles pour avoir le produit fonctionnel et que peut ajouter de la valeur à l’entreprise (produit minimum) en plus d’être efficacement utilisé et validé par l’utilisateur final (produit viable).

Voilà. Dans l’inception l’accent était mis sur la génération du plan de lancement du produit, souvent assez complet. Mais dans la Lean Inception, l’accent est mis sur le MVP. Nous pensons au produit, mais nous n’alignons et planifions que le MVP. Fatigués de cette époque où l’on créait plein de fonctionnalités qui n’étaient pas utilisées (wow, quelle perte de temps et d’argent !)

Et c’était la deuxième raison du nom Lean Inception. J’ai effacé les inceptions pour tenir dans une semaine (et rentrer à la maison tout de suite): l’inception est devenue plus Lean.

Le résultat d’années d’expérience pratique – la recette du Lean Inception – est décrit dans mon livre Lean Inception : Comment aligner les personnes et construire le bon produit. Sur la page du livre, vous trouverez un pdf avec les étapes du Lean Inception ainsi que des liens vers plusieurs articles et questions-réponses sur le sujet.

 

A evolução do conteúdo deste livro vem acontecendo desde 2011: Blog posts -> e-book (2014) -> livro Direto ao Ponto (1ª edição, 2015) -> livro Direto ao Ponto (2ª edição, 2016) -> livro Lean Inception (em inglês, 2017) -> livro Lean Inception (em Português, em novembro de 2018).

L’évolution du contenu de ce livre se produit depuis 2011 : Articles de blog -> e-book (2014) -> livre Direto ao Ponto (1ère édition, 2015) -> Livre Direto ao Ponto (2ème édition, 2016) -> Livre Lean Inception (en anglais, 2017) -> Livre Lean Inception (en portugais, en novembre 2018) -> Livre Lean Inception (en français, en juin 2021).

 

>> Achetez le livre sur Amazon.com

>> Agenda de formations